Le blaireau

Le blaireau

Le blaireau d’Europe, de son nom scientifique meles meles, est un animal discret de nos forêts, quasiment exclusivement nocturne et crépusculaire, il est bien difficile de le rencontrer et de l’observer.

Portrait de blaireau, Vallée de Chevreuse 2020

Son mode de vie est organisé en clans familiaux, de plusieurs individus et il s’abrite dans des terriers qu’il creuse lui-même. Les terriers, qui comportent de multiples entrées, peuvent être utilisés de génération en génération pendant des dizaines d’années, et réaménagés en fonction des besoins.

Clan de blaireaux à l’épouillage, Vallée de Chevreuse 2020

Surtout actif à partir du mois de mai jusqu’en août, ses sorties se font moins régulières à la mauvaise saison, il n’hiberne pas mais réduit son activité en hiver, puisant sur les réserves de graisse constituées pendant l’automne.

Première sortie hors du terrier pour ce blaireautin, Vallée de Chevreuse 2020

L’animal a disparu d’une grande partie de son aire de répartition initiale du fait des modifications de son environnement : dégradation ou destruction de son habitat liée aux activités humaines.

Malheureusement, il est aussi victime d’accidents routiers et étant classé comme “nuisible”, il subit la chasse, le piégeage et le déterrage tout au long de l’année…